jeudi 26 mai 2016

Fanouropita - Gâteau vegan à l'orange, aux épices et aux fruits secs

Voici une recette de gâteau grec traditionnellement préparé en l'honneur de Saint Phanourios, le saint patron des choses perdues, célébré le 27 août.


A travers quelques recherches sur le net, j'ai appris que dans l'Eglise orthodoxe, avec l'offrande de ce gâteau on peut faire le souhait de retrouver un objet perdu. Mais pas seulement, on peut aussi souhaiter connaître le nom de son futur époux (!), trouver un remède à une maladie, trouver un travail, etc.
On l'appelle donc le "gâteau des choses perdues".

Traditionnellement, il est apporté à l'église où il est béni par le prêtre, puis partagé entre les fidèles.


Toujours selon la tradition, il doit être composé de 7 ou 9 ingrédients (dans ma recette, je dépasse un chouia ;)

Pour un moule à manquer de 20 cm de diamètre :
- 300 g de farine (ici blé T80)
- 1 càc bombée de poudre à lever
- 90 g de sucre blond
- 90 g d'huile d'olive
- 1 orange (soit 115 g de jus)
- 70 g d'eau
- 70 g de noix concassées
- 50 g d'un mélange de raisins secs et de cubes de figues séchées
- 1 càc de cannelle en poudre
- 3 clous de girofle
- 1 pincée de macis en poudre
- sucre glace pour la déco*

Moudre les clous de girofle.
Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre à lever, et les épices.
Dans un second saladier, mélanger au fouet l'huile d'olive avec le sucre. Ajouter, le zeste de l'orange, son jus et l'eau. Bien mélanger. Ajouter à ce mélange les ingrédients secs tamisés de manière progressive et en mélangeant avec une cuillère en bois.
Enfin ajouter les noix concassées et les fruits secs.
Verser dans le moule graissé et cuire à four préchauffé 35 minutes à 170°C.
Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau (elle doit ressortir sèche).

*je prépare mon sucre glace en mixant du sucre de canne blond.

Verdict : super gâteau vegan, les saveurs se marient parfaitement, l'huile d'olive et l'orange notamment, c'est une association que j'avais déjà testée avec succès.

Je participe donc à nouveau et sans hésiter au défi de cuisine "Je cuisine à la grecque, et vous ?" du site recettes.de.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire