lundi 16 septembre 2019

Canistrelli salés châtaigne et romarin

Voici une très belle recette que j'ai déjà réalisée plusieurs fois, il s'agit de canistrelli salés à la farine de châtaigne et au romarin. J'ai pioché cette recette sur le site de Clotilde.
J'aime beaucoup la farine de châtaigne, dans le pain, les crêpes, les gâteaux, les crumbles, les pâtes, le castagnaccio, ... ;)



- 160 g de farine de blé (T80 variétés anciennes pour moi)
- 90 g de farine de châtaigne
- 1 càc de sel
- 1, 5 càc de poudre à lever
- 1 càs de romarin séché réduit en poudre
- 60 g d'huile d'olive
- 80 g de vin blanc

Dans un saladier mélanger les farines avec le sel, la poudre à lever et le romarin. Creuser un puits et ajouter l'huile et le vin et mélanger à la main jusqu'à obtenir une boule de pâte homogène (si besoin ajouter un peu d'eau).
Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte au rouleau sur 1cm d'épaisseur. Découper des losanges avec un couteau.
photo de la pâte découpée réalisée avec une demi-recette

Déposer les canistrelli sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Faire cuire 20 à 25 minutes dans un four préchauffé à 180°C.
Laisser refroidir sur une grille.

samedi 31 août 2019

Flans orientaux à la farine de pois chiche - cuisson douce à la vapeur

Voici une recette déclinable à l'infini, il s'agit de petits flans 100% végétaux (et sans gluten) réalisés à base de farine de pois chiche. J'ai choisi de les parfumer avec du cumin et du paprika, j'y ai glissé des morceaux de poivrons jaunes grillés et de la purée d'ail. Ils sont parfaits accompagnés d'une sauce sésame au citron et à l'ail ;)

La farine de pois chiche est vraiment super pour obtenir une texture de flan. Avec cet ingrédient ma grand-mère nous a souvent régalés avec de la calentica. C'est aussi la base de la socca à Nice, de la cade à Toulon, de la panisse à Marseille, de la farinata en Italie, etc.


Pour 3 flans :
- 75 g de farines de pois chiche
- 15 g de fécule (ici arrow-root)
- 1/2 càc de cumin moulu
- 1/2 càc de paprika
- 1/4 càc de sel
- 15 cl d'eau
- 1 gousse d'ail en purée
- 80 g de poivrons grillés
- 1 càs d'huile d'olive
- poivre
- graines de sésame

Dans un saladier, mélanger la farine de pois chiche, la fécule, les épices et le sel.
Ajouter l'eau progressivement en mélangeant avec un fouet. Ajouter l'huile, l'ail en purée et les poivrons en morceau. Poivrer et bien mélanger.

Graisser des ramequins/petits moules et verser la préparation. Saupoudrer de graines de sésame un d'un peu de poivre.

Faire cuire à la vapeur pendant 25 minutes.

Je mets un torchon sur la casserole, sous le couvercle pour éviter que de l'eau ne retombe dans les moules. Laisser reposer 5-10 minutes hors du feu couvercle fermé.
Et la petite sauce sésame citron ail !

Cette recette me permet de participer au défi de cuisine On peut en faire tout un flan !

jeudi 29 août 2019

Flan pâtissier à la mûre

De retour sur le blog après quelques semaines d'absence, je publie aujourd'hui une recette de flan pâtissier à la mûre (j'aurais du sortir mon tablier et mettre des bâches de protection sur les murs ;)
C'est un fruit sauvage dont j'adore le parfum ! J'ai choisi de rajouter une ganache forte en chocolat pour plus de gourmandise ;)





Pour un cercle à pâtisserie de 22 cm :
La pâte brisée :
- 200 g de farine
- 80 g de margarine
- 7 g de sucre (ici coco)
- 1 pincée de sel
- 45 g d'eau

Le flan :
- un bol de mûres (ici 210 g) qui m'a donné 105 g de jus
- 64 cl de lait de soja (640 g)
- 10 cl de crème de soja
- 70 g de sucre blond
- 80 g de fécule (ici un mélange maïs, pomme de terre, arrow-root)
- 1 càc bombée d'agar-agar
- 1 pointe de couteau de vanille en poudre

La ganache chocolat :
- 120 g chocolat noir (ici 70% cacao)
- 120 g de crème de soja
- 20 g de margarine

Préparer la pâte en mélangeant la farine, le sucre et le sel dans un saladier.
Ajouter la margarine ramollie, mélanger du bout des doigts. Ajouter enfin l'eau, ajuster la quantité pour obtenir une boule de pâte homogène.

Laisser reposer le temps de préparer les mûres et les ingrédients du flan.

Récupérer le jus de mûres (pour cette étape il vaut mieux de déshabiller ;). Pour ma part de les ai mixées, puis j'ai passé le contenu de la purée dans un chinois. J'ai répété l'opération en mixant le résidu avec un verre de lait de soja.

Étaler la pâte brisée et garnir un cercle à pâtisserie posée sur une plaque couverte d'une feuille de papier sulfurisée.


Dans une casserole mélanger tout les ingrédients du flan au fouet. Faire chauffer à feu moyen sans cesser de remuer jusqu'à épaississement. Puis verser sur la pâte.

Faire cuire dans un four préchauffer à 180°C pendant 45 minutes.


Laisser refroidir avant de mettre au réfrigérateur.

Pour la ganache, faire chauffer la crème et la verser sur le chocolat en morceaux. Ajouter la margarine et bien mélanger. Il est aussi possible de faire fondre les ingrédients au bain-marie.

Quand elle est bien lisse, la verser sur le flan.


Remettre au froid et attendre quelques heures avant de décorer et de servir.

Avec cette recette gourmande et de saison je participe avec un grand plaisir au défi de cuisine du mois d'août du site recettes.de : On peut en faire tout un flan !


lundi 13 mai 2019

Tapenade

Sur le blog de Délia je suis tombée sur cette chouette recette de tapenade aux olives noires sans anchois qui m'a donné très envie de dénoyauter les olives noires que j'avais préparées il y a 2 ans ! (olives glanées dans le Var)



Je vous renvoie vers la recette de Deliacious.
J'ai troqué les 40 g de câpres par 30 g de boutons floraux d'ail des ours conservés au vinaigre (opération vide-placard), j'ai mis du thym séché, et un peu moins d'huile d'olive, simplement un filet en fin de mixage.

Verdict : c'était délicieux ! La prochaine fois ce sera sûrement avec des olives déjà dénoyautées ;)


jeudi 21 mars 2019

Mochi Daifuku à la châtaigne

J'ai découvert les mochis grâce à Mathilda Motte et son très beau site Cuisine en bandoulière. Et un jour dans une épicerie à Toulouse j'ai trouvé de la farine de riz gluant. Des mois ont passés... et un jour j'ai goûté des mochis industriels, c'était déjà très gourmand... (ceux à la cacahuète !!!). Puis des mois ont passés... et je me suis enfin lancée. J'ai testé une version à la châtaigne grâce aux essais concluants vus ici et . J'ai opté pour la cuisson à la vapeur, c'était très bien ainsi.


Pour 8 mochi daifuku :
- 80 g de farine de riz gluant
- 50 g de sucre blond
- 140 ml d'eau
- 120 g de confiture de châtaigne
- 120 g de purée de châtaigne (non sucrée)
- 2 pincées de sel
- fécule de maïs pour le façonnage

Préparer la pâte en mélangeant dans un saladier moyen la farine de riz, le sucre et l'eau. Bien mélanger au fouet pour obtenir une pâte lisse.
Cuire à la vapeur douce pendant 20 minutes (je mets un torchon sous le couvercle pour éviter que de l'eau ne retombe dans le saladier).

Préparer la garniture en mélangeant confiture et purée de châtaigne avec le sel. A l'aide de 2 cuillères à café, former 8 boules et les placer au congélateur 10-15 minutes.


Sortir la pâte à mochis sur une assiette poudrée de fécule de maïs. Laisser refroidir 5-10 minutes.

Découper 8 morceaux à l'aide de ciseaux. Bien saupoudrer de fécule. Pour chaque morceau, former un disque, déposer une boule de garniture châtaigne et refermer. Déposer sur une assiette sèche et propre.

Pour la façonnage j'ai visionné ces vidéos qui m'ont bien aidée !
https://www.youtube.com/watch?v=T5e3ByqBWOo
https://www.youtube.com/watch?v=y6Od39XM0fY

dimanche 10 mars 2019

Crackers citron pavot

Grâce au beau blog d'Annie, je suis retombée en fin d'année dernière sur une recette très simple de crackers extraite du livre Recevoir en bio de Clea. Il s'agit de crackers à la farine de maïs et au pavot parfumés au citron. Recette enfin testée et approuvée !
C'est une bonne base pour imaginer tout un tas d'autres crackers en variant la nature des graines, en ajoutant des herbes sèches, etc.

Pour la recette, je vous renvoie vers l'article d'Annie. Voici les photos des miens ;)




vendredi 22 février 2019

Lasagnes banane chocolat et cacahuète

Voici ma première fois pour des lasagnes en version sucrée.
J'ai choisi de faire une pâte à base de semoule de blé dur au cacao, avec de la banane, des pépites de chocolat noir, et une "béchamel" végétale à la cacahuète. Avec ce trio gagnant, on obtient un dessert très gourmand, et nous avons beaucoup aimé le résultat !


 

Pour 2 lasagnes individuelles :

La pâte :
- 60 g de semoule de blé dur complet
- 1 càc de cacao
- 1 càc de sucre de coco
- 1 pincée de sel
- 50 ml d'eau

La "béchamel" :
- 20 cl de lait végétal (ici soja) + quelques cuillères
- 1 càs de purée de cacahuète (37 g)
- 1 càs de sucre de coco (10 g)
- 1 càs de fécule de maïs (12 g)
- 1 pincée de sel

- 1,5 bananes
- 4 càc de pépites de chocolat noir
- sucre de coco

Préparer la pâte en mélangeant les ingrédients secs, puis ajouter l'eau et pétrir quelques minutes. Couvrir et laisser reposer.

Préparer la béchamel : dans une petite casserole mélanger au fouet la fécule, le sucre et la purée de cacahuète dans un peu de lait végétal. Ajouter le reste du lait et faire chauffer sur feu moyen sans cesser de remuer jusqu'à épaississement. Après refroidissement, rajouter un peu de lait pour fluidifier la sauce.

Etaler finement 6 disques de pâtes. Découper les bananes en fines rondelles.

Monter les lasagnes : une couche de pâte, une couche de bananes saupoudrées de sucre de coco, des pépites de chocolat, de la "béchamel" cacahuète, pâte, bananes, pépites de chocolat, "béchamel" cacahuète, pâte, fine couche de "béchamel" + 2 càc de lait végétal (pour que la pâte cuise bien) et bananes saupoudrées de sucre de coco.

Faire cuire 20 minutes dans un four préchauffé à 180°C.
Laisser refroidir avant de "démouler" et servir.


Avec cette recette de lasagnes revisitées, je participe une nouvelle fois avec plaisir au défi de cuisine du mois de février du site recettes.de !